< Browse more articles

Le ministre a réémis l’arrêté provisoire le 13 juillet. Tel qu’indiqué dans un récent bulletin de l’ACH, l’exigence de la vérification de la température ne s’appliquera qu’aux exploitants de services d’hélicoptère (passagers et équipages) qui effectuent des vols transfrontaliers à destination du Canada, ainsi qu’aux vols intérieurs canadiens lorsque l’embarquement se fait dans un aéroport ayant des services de dépistage de l’ACSTA. Les exploitants de services d’hélicoptère qui transportent des passagers entre provinces et/ou territoires doivent aviser tous les passagers qu’ils pourraient être soumis à des contrôles visant à prévenir la propagation de la COVID-19, conformément à l’arrêté provisoire.  Le port du masque est toujours requis sur tous les vols.

Transports Canada prévoit mettre en place la vérification de la température pour les passagers de vols internationaux ou transfrontaliers en partance du Canada, et pour les passagers de vols intérieurs partant d’aéroports ayant des services de dépistage de l’ACSTA.

Lire plus