< Browse more articles

Il subsiste encore des incertitudes quant à l’utilisation de cannabis

Vous avez peut-être constaté que le nouveau formulaire d’évaluation médicale publié par la Direction de la médecine aéronautique civile en décembre 2018 contient maintenant une question sur l’utilisation de cannabis, mais sans explication des conséquences d’une réponse positive. Voir la lettre de la Direction de l’aviation civile sur ce sujet aux  médecins examinateurs.

Une réponse positive quant à la consommation de cannabis au cours des 12 mois précédents l’évaluation médicale entraîne les conséquences suivantes :

  • Le médecin-examinateur de l’aéronautique civile (MEAC) complète l’évaluation et doit déférer le renouvellement (lorsque approprié);
  • Le MEAC envoie la demande à l’agent médical régional de l’aviation (AMRA) pour évaluation;
  • L’AMRA évalue la demande. Si nécessaire, l’AMRA émet une lettre au candidat demandant plus d’information de la part de son fournisseur de soins médicaux afin de clarifier la nature de la consommation de cannabis, incluant :
    • Raison de la consommation (récréative ou médicale – si médicale, la condition médicale nécessitant un traitement)
    • Fréquence de la consommation
    • Dosage
    • Méthode d’absorption (fumé, vaporisé, ingéré)
    • Tout antécédent de diagnostic de trouble lié à l’utilisation de substances
    • Historique d’un diagnostic de troubles liés à l’usage de substances.
    • Toute autre tendance à l’utilisation de substances pouvant affecter la sécurité aérienne
  • Sur réception de l’information supplémentaire, l’AMRA réévaluera la demande et rendra une décision.
  • La décision sera communiquée au candidat, soulignant que la consommation de cannabis est incompatible avec la certification médicale et la sécurité aérienne.

En bref, si vous consommez du cannabis, votre certificat de validation de licence est à risque jusqu’à ce d’autres clarifications soient fournies par le ministère.