< Browse more articles

La poussée de la COVID ralentit et nous nous approchons de plus en plus à un vaccin qui pourrait être disponible d’ici l’automne, mais la reprise économique est encore lente.

Plusieurs de nos membres nous rapportent une certaine relance de leurs opérations, mais une saison lente au plan de la lutte contre les incendies et l’hésitation de clients à reprendre leurs propres opérations contribuent à retarder la reprise. Alors que les exploitants partout au pays mettent en place des procédures pour réduire le risque de propagation du virus, la confiance des clients reprend aussi.  Malgré le fait que plusieurs de nos opérations se déroulent dans des régions où il n’y que peu ou pas de cas d’infection, les clients ont toujours une certaine hésitation à revenir à des services d’hélicoptère. Bien que des clients avaient cessé leurs opérations au début de la pandémie, ils nous reviennent graduellement en renouvelant des projets, mais d’autres projets ont été retardés jusqu’à la prochaine saison. En résumé, les clients considèrent qu’avec des précautions appropriées, nous pourrons tous reprendre nos opérations respectives. L’industrie a très bien compris et adopté les principes du distanciement social, du port de masques, des questions médicales et des protocoles de désinfection, les signes indiquent que notre industrie reprend, même plus rapidement que les compagnies aériennes. Notre industrie a aussi l’avantage de travailler en petits groupes, souvent dans des régions très éloignées. Certains des services essentiels que nous procurons ont aussi contribué à la relance plus rapide de notre industrie. L’ACH observe déjà les premiers signes prometteurs d’une reprise de nos activités, mais nous continuons à surveiller de près les coûts imposés par la perte de revenus et la mise en place de mesures d’atténuation des risques. Comme notre congrès de cette année sera virtuel et non face à face, le conseil d’administration de l’ACH et moi avons créé un budget d’urgence qui nous aidera à traverser des temps difficiles que nous devrons encore surmonter. Comme vous, nous espérons le mieux, mais nous nous préparons à affronter des mers houleuses s’il le faut.