< Browse more articles
Comment les conseils d’administration et les dirigeants peuvent atteindre leur potentiel créatif

Par Susan Oliver, CAE

 

Eric Schmidt, président de Google, a déclaré qu’en deux jours, la société moderne générait plus de données et d’information que toute la civilisation n’en avait créées avant 2003 (Fast Company Staff, 2014).  On pourrait questionner cette évaluation de deux jours mais M. Schmidt a fait valoir son point et les gens l’admettent : le monde d’aujourd’hui génère de grandes quantités de données, à un rythme alarmant.  Bruce Anderson, un auteur sur la pensée innovatrice et stratégique, affirme que gérer cette surcharge d’information constitue maintenant un problème important pour les organismes sans but lucratif.  Les leaders SBL (membres du conseil) doivent déterminer la vision et les dirigeants doivent ensuite exécuter et mettre en œuvre des stratégies pour aider l’organisation à réussir.  Ce n’est pas une mince tâche; pour réussir, ils doivent équilibrer des priorités en concurrence, anticiper et gérer le changement et innover pour résoudre des problèmes complexes (Anderson, 2013).  Ainsi, dans un monde surchargé d’information où les leaders subissent de plus en plus de pression, où se situe la créativité?  Est-elle importante pour la réussite du leadership?  Le présent article présente des résultats de recherche et une analyse de la créativité pour répondre à quatre questions et élaborer des recommandations pouvant être mises en œuvre.

Que sont l’imagination, la créativité et l’innovation?

Pour comprendre la créativité, nous devons d’abord comprendre la relation entre l’imagination, la créativité et l’innovation.  L’imagination ne connaît aucune frontière ou limite; elle est un pur fantasme.  D’autre part, la créativité est l’application intellectuelle de l’imagination et de la faisabilité de générer des idées à la fois réalistes et novatrices. La pensée créative est le processus permettant de relier des idées pour arriver à des possibilités nouvelles et réalistes. Si notre pensée manque de créativité, elle manque de divergence et tend à répéter les idées et processus en place ou, au mieux, à les améliorer légèrement.  

Mais la pensée créative et les possibilités réalistes ne suffisent pas à elles seules à générer le succès.  Nous pouvons tous nous imaginer un inventeur créatif trouver une pléthore d’idées mais ne jamais parvenir à les mettre en oeuvre.  Cela évoque l’image d’un professeur distrait, et non d’un leader.  Un leader visionnaire transforme l’imagination et la créativité en idées qui ajoutent de la valeur à l’entreprise.  On définit l’art de bien mettre en œuvre les idées comme l’innovation, et l’innovation est le but ultime de la créativité et de la pensée créative.

La créativité est-elle nécessaire au succès du leadership?

L’imagination est la source de la créativité et la créativité est la source de l’innovation mais les modèles de leadership insistent sur l’importance d’une déclaration de mission qui met en lumière ce que souhaite être l’organisation, ou comment elle souhaite que soit le monde dans lequel elle opère (Ward, 2014). Les déclarations de mission se formulent à partir de l’imagination, la créativité et la possibilité; elles saisissent la passion envers l’objectif et inspirent une pensée créative et l’innovation. Les leaders doivent être créatifs, innovateurs et visionnaires, mais ils ne peuvent pas, et ne devraient pas être les seuls responsables de la pensée créative; leurs équipes doivent elles aussi être créatives.  La pensée créative inspire davantage de pensée créative et plus on génère d’idées, plus on devient innovateurs. Pour connaître du succès, les leaders ont besoin de créativité.  Ils en ont besoin pour la vision, pour innover et pour la nourrir et l’inspirer chez les autres.

Comment pouvons-nous atteindre notre potentiel créatif?

La créativité est l’ingrédient clé de la génération d’idées, de la pensée divergente et de la prise de décision adaptative, mais qu’advient-il si nous ne nous sentons pas créatifs, et ne nous considérons pas comme des personnes créatives? Notre degré de créativité est-il inné et déterminé à l’avance, ou pouvons-nous l’alimenter et l’améliorer?  Regarder la créativité du point de vue de la personnalité peut jeter un peu de lumière sur cette question.  Les profils de personnalité tels que Myers Briggs, DISC, Colours etc., sont populaires et sont des méthodes éprouvées pour comprendre les différences, les tendances et les préférences de la personnalité.  Accepter que nous sommes tous créatifs mais que notre créativité est restreinte par nos préférences de personnalité se veut la première étape vers l’atteinte de notre potentiel de créativité.  Nous n’avons pas à être des artistes, des danseurs ou des comédiens pour être créatifs.  Notre créativité se manifeste dans les forces de notre personnalité et devient florissante lorsque nous utilisons tout notre cerveau.  Pour réussir vraiment, les leaders doivent comprendre et compenser les préférences de la personnalité et faire preuve de discipline et d’efforts pour atteindre leur potentiel créatif. Les personnes qui sont meilleures à faire certaines choses peuvent avoir un certain avantage inné mais elles travaillent également plus fort.  Malcolm Gladwell nous rappelle la règle des 10 000 heures et que pour nous réaliser pleinement, nous devons y mettre du temps (Galdwell, 2008).  La créativité ne fait pas exception, nous devons travailler pour nous améliorer et nous devons travailler pour faire fi de nos préférences et mettre en pratique une approche des problèmes faisant appel à tout notre cerveau. La créativité porte sur le fait de relier des choses. Plus nous avons de choses à relier, plus nous travaillons fort à voir les liens et plus nous pouvons être créatifs. 

 Il importe en premier lieu d’avoir confiance en sa capacité créative et s’engager à l’améliorer.  Deuxièmement, il faut reconnaître et comprendre sa personnalité.  Enfin, il faut apprendre à générer et chercher la provenance de nombreuses idées nouvelles et novatrices, et devenir un adepte de la recherche de liens.  En utilisant diverses techniques qui aident à compenser les tendances de la personnalité, il est possible ensuite de commencer à générer et à relier des idées dans un plus vaste contexte de créativité. Par exemple, les personnalités de type ENTJ selon la méthode Myers Briggs pensent rapidement et peuvent perdre patience très vite lorsqu’elles ont affaires à des individus ayant besoin de plus de temps pour prendre une décision (16 Personalities).  Les personnalités ENTJ peuvent améliorer leur pensée créative en utilisant des techniques qui ralentissent les choses en encouragent l’incubation, la relaxation et les rétroactions.  Selon la même théorie, les personnes introverties tireront profit de s’extérioriser davantage, les personnes extroverties profiteront d’une réflexion tranquille, les penseurs linéaires et analytiques profiteront  de techniques intuitives, et les personnalités intuitives et artistiques profiteront de la mise en pratique de techniques linéaires. L’objectif est de devenir plus créatif en utilisant tout le cerveau et en exerçant l’esprit par le biais de diverses techniques, et non seulement celles qui semblent plus naturelles, confortables et utiles.

Recommandations pour atteindre votre potentiel créatif :
  1. Ayez confiance en votre capacité créative, utilisez des techniques d’affirmation pour augmenter votre confiance et engagez-vous à atteindre votre potentiel créatif,
  2. Faites des tests de personnalité pour comprendre vos traits, vos préférences, vos forces et vos faiblesses,
  3. Générez et trouvez la provenance d’une multitude d’idées nouvelles et novatrices en appliquant des techniques de pensée créative, en élargissant vos expériences et en recherchant des relations à l’extérieur de vos cercles habituels.
  4. Appliquez les techniques de pensée créative pour résoudre les problèmes et engagez-vous à utiliser des techniques qui font appel à tout le cerveau et mettent au défi vos préférences et vos tendances.
  5. Devenez à l’aise à rechercher des liens entre des idées, des expériences et des solutions apparemment disparates et devenez un adepte de cette approche,
  6. Formulez une déclaration de vision qui saisit la mission de l’organisation et suscite la pensée créative et l’innovation. 
Est-il possible d’alimenter la créativité en milieu de travail sans but lucratif?

La créativité individuelle ne représente que la moitié de la bataille; il nous faut aussi alimenter la créativité et la collaboration créative dans le milieu de travail.  La créativité et la pensée créative se nourrissent d’elles-mêmes; plus nous pouvons générer d’idées et les relier, plus nous devenons innovateurs.  Pour encourager et nourrir la pensée créative en milieu de travail, les leaders doivent façonner la pensée créative et faciliter la collaboration créative.  On peut y parvenir en recherchant, en encourageant, en entourant et en récompensant la créativité, les nouvelles idées, la collaboration, les nouvelles expériences, les nouvelles relations et les solutions créatives. 

Recommandations pour favoriser un milieu de travail créatif :
  1. Partagez la déclaration de vision à tous les échelons de l’organisation.
  2. Façonnez et encouragez la génération d’idées, la pensée créative, l’expérimentation, la prise de risque et l’innovation.
  3. Utilisez les tests de personnalité et la sensibilisation comme technique pour bâtir une équipe (au niveau du personnel et du conseil d’administration).
  4. Formez le personnel et les membres du conseil quant aux avantages et aux techniques de pensée créative.
  5. Élargissez les perspectives et les expériences en faisant une rotation des rôles, en assistant à des conférences et des cours, en encourageant les liens et en partageant les expériences.
  6. Utilisez une approche d’équipe interfonctionnelle pour la résolution innovatrice de problème.
  7. Créez une synergie entre la productivité et la créativité en encourageant et en récompensant la pensée créative qui mène à des solutions innovatrices.

La clé du succès d’entreprise est l’innovation pour créer une chose novatrice plutôt que de faire la même chose un peu mieux. L’objectif ultime d’atteindre notre potentiel créatif et d’encourager la créativité en milieu de travail est de favoriser la vision et l’innovation et, en bout de ligne, de remplir la mission de l’organisation.