< Browse more articles

par John Jefkins

Un conseil engagé et un défenseur de la RSE sont la clé du succès

Motiver l’engagement des membres et livrer une valeur constituent des éléments essentiels au succès et à la croissance de toute association. Cette approche inclut sans doute des initiatives de formation et de réseautage, la communication de renseignements pertinents et favoriser la discussion et la collaboration en abordant des enjeux et des défis de l’industrie.

La satisfaction des membres se veut le moteur des renouvellements d’adhésion, de références et d’attraction de nouveaux participants – particulièrement dans un climat économique difficile. Compte tenu des budgets qui rétrécissent, de la hausse des dettes entraînant une diminution du revenu disponible, et des budgets de marketing plus modestes, les associations doivent s’assurer que leur proposition de valeur évolue constamment.

Chez Électro-Fédération Canada (ÉFC), la responsabilité sociale d’entreprise (RSE) constitue un pilier stratégique clé. ÉFC a mis en oeuvre deux programmes de RSE réussis qui augmentent l’engagement à tous les niveaux au sein des organisations membres. ÉFC est une association nationale sans but lucratif de l’industrie qui représente plus de 250 sociétés qui fabriquent, distribuent et assurent le service de produits électriques et électroniques au Canada, contribuant à plus de 10 milliards de dollars à l’économie canadienne et employant plus de 40 000 travailleurs dans plus de 1 200 installations au pays.

Le programme de bourses d’ÉFC, depuis son lancement en 1994, a fourni 1 million de dollars en fonds destinés à la main-d’oeuvre de prochaine génération qui étudie dans les universités et les collèges. Le programme connaît chaque année une croissance. En 2015, il a atteint un record de 120 000 $ en financement de 52 bourses d’étude. Ce programme est l’un des plus importants au Canada. Parallèlement à ce programme de RSE, mentionnons le soutien que notre industrie fournit à ses oeuvres de charité sélectionnées, la Société canadienne pour nourrir les enfants. La marque « Power2Feed » a permis à nos membres d’amasser 1,2 million de dollars depuis 2008.

Pourquoi ÉFC investit dans la responsabilité sociale d’entreprise

ÉFC a identifié la responsabilité sociale d’entreprise (RSE) comme ayant une importance clé pour ses sociétés membres. Dans le climat commercial actuel, beaucoup d’organisations ont enchâssé la RSE dans leurs plans stratégiques. Elles établissent des partenariats avec des organismes de charité afin de bâtir une marque positive. Elles démontrent à la prochaine génération de travailleurs, que l’on définit comme les post-boomers, que les projets de RSE sont essentiels à leurs intérêts au moment de choisir leur milieu de travail futur.

Les membres d’ÉFC étant constitués de fabricants et de distributeurs de toutes tailles de l’industrie électrique, les projets de RSE d’ÉFC profitent à tous. Les petites et moyennes entreprises n’ont pas les ressources, les budgets ou l’expertise pour créer leurs propres programmes de RSE, tandis que nous servons de complément aux programmes établis par les plus grandes organisations. En combinant des marques de membres solides et bien connues sous la marque d’ÉFC, notre association livre un puissant message pour offrir ces programmes.

Notre industrie a identifié le talent comme étant une priorité clé. Beaucoup de baby-boomers sont près de la retraite et nous avons besoin que la prochaine génération de travailleurs intègre notre main-d’oeuvre. Les jeunes peuvent percevoir l’industrie électrique comme étant axée sur les ingénieurs et les électriciens. Bien qu’il s’agisse de postes clés, il existe également des possibilités dans le domaine des affaires, du marketing, des communications, des ventes, de la logistique, des finances, de la gestion de produits, pour n’en nommer que quelques-unes. Notre industrie regorge d’innovation en matière d’éclairage, de véhicules électriques, de bâtiments intelligents. Les jeunes ne sont pas toujours conscients que l’industrie peut représenter un choix de carrière viable, c’est pourquoi les bourses d’étude et les initiatives Power2Feed sont une plateforme pour transmettre ce message.

Bâtir un programme fructueux

Il existe de nombreuses leçons à tirer et plusieurs étapes clés dans la création de programmes de RSE fructueux. L’association doit compter sur l’engagement des niveaux supérieurs de ses organisations membres pour amener ces initiatives à gagner l’appui et éviter qu’elles ne deviennent de courtes promotions. Il serait mal avisé pour l’association de créer le programme en s’isolant de ses membres et il est important de développer une offre qui correspond à sa mission et à sa raison d’être.

Bien que le programme de bourses et la campagne Power2Feed soient complètement différents (de l’appui et l’enseignement aux élèves, à l’alimentation des enfants), la mécanique pour les bâtir est similaire.

Le financement du programme de bourses provient de notre tournoi de golf annuel, le Federation Cup Golf Tournament. Cent pour cent des fonds pour le programme de bourses vont aux étudiants. Le programme Power2Feed ne nécessite que du temps de la part du personnel car toutes les initiatives sont électroniques et sont également appuyées par du temps du personnel membre.

Conseils pour réussir à bâtir un programme fructueux de RSE

Il est essentiel d’obtenir l’engagement du conseil d’administration et d’avoir un défenseur de la cause pour que votre organisation interagisse dans un programme de RSE. Chez ÉFC, notre plan stratégique de trois ans comprend ces programmes et appuie d’autres domaines du plan tels que l’image de marque et l’offre d’une valeur aux membres.

Les éléments qui suivent sont essentiels au succès de nos programmes :

1. Trouver une organisation/membre passionné par la cause

Un élément clé de la structure d’ÉFC est la formation de comités sur des thèmes pertinents à notre industrie. ÉFC compte sur plus de 30 comités. Leurs membres se réunissent régulièrement pour discuter de divers sujets. Les programmes de bourses et Power2Feed suivent cette même structure de comités et sont formés de membres intéressés par ces causes.
Un membre du personnel d’ÉFC participe et travaille en étroite collaboration avec le président du comité nommé par chaque comité, pour bâtir et mettre en oeuvre les programmes.

2. Communiquer les avantages importants de l’engagement de l’organisation

Pour que les membres donnent du temps et assurent un leadership, les organisations doivent pouvoir en retirer un avantage tangible. Ces programmes de RSE font le lien avec les exigences des membres d’attirer de nouveaux talents dans notre industrie, de bâtir un environnement pour leurs employés, de fournir un contenu pour les médias sociaux tant dans les communications externes que dans les bulletins internes/intranet et même dans la création d’équipes dans les programmes de financement locaux. En matière de bourses, plusieurs de nos membres invitent les élèves récipiendaires à la présentation d’un chèque, une visite de leur compagnie, une réunion avec des cadres supérieurs et, dans certains cas, leur offrent un emploi.

3. Compléments aux ventes commerciales et au réseautage

En 2014, plusieurs membres d’ÉFC provenant de diverses organisations ont fait équipe pour parcourir à vélo la distance entre Toronto et Montréal pour le congrès annuel d’ÉFC, et ont amassé plus de 40 000 $ pour Power2Feed. De même en 2010, une équipe a préparé un livre de recettes fournies par des membres et ainsi permis de recueillir plus de 100 000 $. En ce qui concerne le programme de bourses, la participation est motivée par des cadres supérieurs qui communiquent avec leurs pairs. Tout cela donne l’occasion d’augmenter le réseautage et de puiser dans leurs réseaux corporatifs pour profiter à leur organisation. Cela permet également une saine concurrence entre les entreprises.

4. Générer du contenu et élargir le message de votre association

La RSE augmente l’achalandage vers votre site web et attire de nouveaux visiteurs. L’achalandage sur le site d’ÉFC attire 60 % de nouveaux visiteurs chaque mois, qui s’est traduit par une augmentation de 32 % des visionnements de pages – 180 000 visionnements en 2014 par rapport à 136 000 en 2013. Le bulletin hebdomadaire d’ÉFC atteint des taux de 30 % d’ouverture et de 25 % et plus de clics. Un élément clé de cette croissance est l’offre de bourses. Elle obtient également une exposition dans d’autres secteurs tels que toutes les universités et tous les collèges canadiens ou du matériel est fourni pour augmenter la sensibilisation à ÉFC, à l’industrie électrique et à ses membres. ÉFC s’est également engagée dans Electrical Business, Electrical Line, Kerrwil Publications et yconic, des publications clés et des partenaires de notre secteur, pour promouvoir les programmes et augmenter l’exposition des membres.

Sortir des sentiers battus

« Changez avant de devoir le faire » est une citation de Jack Welch, ancien leader de General Electric. Les associations doivent envisager de nouvelles manières de fournir une valeur aux membres qui profitent tant à leur organisation qu’à leurs membres et partenaires de RSE. Nommez un haut dirigeant de votre organisation pour jouer ce rôle et développer un
programme de RSE qui correspond à votre vision et à votre raison d’être. Obtenez l’engagement des membres du conseil et songez à sonder le terrain auprès d’autres dirigeants clés. Assurez-vous que cette démarche fasse partie de votre plan stratégique.

Chez ÉFC, nos initiatives de RSE sont passées en revue lors des réunions du conseil dans le cadre du plan stratégique de l’association. Le changement présente toujours des défis et cela assure que les programmes ne soient pas à court terme, qu’ils soient pertinents et que les changements soient mis en place au besoin.