< Browse more articles

Cette semaine, en compagnie du personnel-cadre de la SCDA, des leaders des sections et des membres du conseil d’administration de la SCDA, j’ai participé à une réunion du Forum des Leaders. Nous étions réunis pour discuter de l’orientation de l’organisation pour 2017 et pour les années à venir, et des meilleures façons de parvenir à concrétiser cette vision. De nombreuses bonnes idées et d’autres résultats ont découlé du Forum, de même que beaucoup d’effervescence au sujet de l’avenir. Ceci était en grande partie attribuable à l’excellent travail de facilitation effectué par Amanda Fenton.

Plusieurs discussions ont eu lieu lors de la journée et demie de réunion du Forum, mais il fallait un point de départ pour que nous puissions commencer à aller de l’avant. Pour ce faire, Amanda nous a montré une nouvelle façon d’utiliser le jeu de cartes ConseilAVISÉ de la SCDA (contenu en ligne en anglais seulement) qui illustre le potentiel incroyable que possèdent les cartes pour aider les conseils d’administration et les groupes de travail, et pour aider aussi lors des sessions de remue-méninges et de résolution de problèmes.

La sagesse des cartes en utilisant le jeu de cartes ConseilAVISÉ de la SCDA

Afin de réaliser un exercice qu’Amanda nous a présenté, intitulé simplement et pertinemment « La sagesse des cartes », nous nous sommes tout d’abord séparés en petits groupes. Nous devions nous rappeler un défi que nous avons dû surmonter dans notre travail au sein de la SCDA et le présenter à notre petit groupe de quatre ou cinq personnes. Nous avons ensuite ouvert la discussion au sujet de ces défis à l’intérieur de nos petits groupes, mais avec une petite différence.

Dans chaque groupe, chaque membre devait brasser son propre paquet de cartes individuelles du jeu de cartes ConseilAVISÉ de la SCDA puis ensuite se donner six cartes au hasard. Une personne était alors choisie afin de présenter son défi au groupe. Par la suite, chacun des autres membres du groupe a présenté une carte de son propre jeu à cette personne, une carte jugée pertinente au défi à l’étude.

L’importance d’une distribution aléatoire des cartes

La carte qu’une personne choisit de présenter n’a pas besoin d’être la plus évidente – en fait, je crois que plus la carte semble pertinente, moins les résultats auraient été utiles. L’objectif de l’exercice était de nous forcer à aller au-delà de ce qui était évident.

Les cartes pigées de façon aléatoire permettent une réflexion hors des sentiers battus, et c’est là que peut se trouver la véritable valeur de l’exercice. Les cartes tirées au hasard poussent les participants à aborder le défi sous des angles qui ne sont pas nécessairement apparents et qui ne représenteraient pas forcément leur approche ordinaire pour analyser un défi. En permettant aux participants de choisir délibérément une carte de leur jeu en entier, cela les mènerait probablement à choisir des cartes favorisant leur zone de confort et réaffirmant leurs idées préconçues.

Retirer de la sagesse et de la valeur des cartes

Une fois qu’a commencé le groupe auquel j’appartenais, la session s’est avérée incroyablement productive. D’après ce que chaque personne a mentionné par la suite, nous avons tous et toutes partagé une expérience similaire. Une telle utilisation simple et rapide du jeu de cartes ConseilAVISÉ de la SCDA a permis à chaque personne d’avoir un point de départ duquel plonger dans l’action au lieu de garder timidement ses distances.

Les cartes présentées ont aussi permis à la conversation de se développer tout en gardant le cap. Elles ont servi de point de repère lorsque les réflexions se sont embourbées. Elles ont aidé les membres du groupe à trouver une façon d’exprimer des points de vue qu’ils peinaient à communiquer. Les cartes ont permis à chaque personne d’exprimer son opinion et offert la chance d’aborder les défis sous un nouvel angle.

Je crois que la petite taille des groupes a aussi beaucoup contribué au succès de l’exercice. Ceci nous a permis d’éviter des discussions lourdes en dialogue et qui ne sont plus concentrées sur le sujet de départ. En utilisant cet exercice comme réchauffement en vue d’une discussion plus large, nous avons pu éliminer beaucoup de « surplus » qui ralentit habituellement ce genre de processus. Ceci nous a permis de relayer les points clés de la discussion au plus grand groupe à des fins d’étude plus approfondie.

En tout, le processus a duré à peu près 25 minutes. C’était un excellent exercice qui a permis au Forum des Leaders de commencer sa session du bon pied, et de façon productive. Les réflexions émanant de ces discussions ont infusé le reste de la réunion du Forum des Leaders et influencé les dernières sessions.

Et, surtout, les gens qui ont participé à cet exercice n’avaient pas besoin de connaître le jeu de cartes au préalable pour en retirer quelque chose. Ce processus de familiarisation au jeu de cartes ConseilAVISÉ de la SCDA nécessite seulement de lire les six cartes tirées au hasard et d’y réfléchir, même si vous ne les avez jamais vues auparavant.

Tel que promis, le Forum des Leaders de la SCDA a en effet trouvé de la sagesse dans ces cartes. Merci Amanda de nous montrer cette nouvelle façon d’utiliser le jeu de cartes ConseilAVISÉ de la SCDA.

Conceptrice et facilitatrice chevronnée en rassemblements participatifs, Amanda Fenton utilise des méthodologies basées sur les cercles pour accueillir et alimenter des conversations axées sur des changements attentifs. Vous pouvez en apprendre davantage à son sujet en visitant son site amandafenton.com.

Ceci représente la première partie d’une série continue portant sur des exercices avec les jeux de cartes ConseilAVISÉ de la SCDA explorant comment votre organisation peut utiliser cette ressource. Les exercices suivants ont été conçus par Amanda Fenton et feront partie de cette série :

  1. Sagesse des cartes : Les cartes sont distribuées au hasard aux membres de petits groupes de discussion afin de générer des réflexions ciblées et inspirées, tout en abordant des défis.
  2. Carte de rappel visuel ou de redémarrage de discussion : Le facilitateur choisit de trois à cinq cartes pertinentes et les distribue à des bénévoles qui les montreront au besoin, afin de rappeler au groupe l’importance et le message de la carte en question.
  3. Réflexion de fin de journée : Les participants choisissent une carte qui reflète un aspect positif qu’ils retirent de la réunion, et après un moment de réflexion, partagent cet aspect à tour de rôle à la fin de la réunion.
  4. Intégration au sein d’un groupe de travail : De petits groupes œuvrant sur un plan d’action ou un programme, par exemple, peuvent utiliser deux ou trois cartes pertinentes pour approfondir la discussion en considérant comment leurs travaux reflètent le contenu des cartes.
  5. Tirage au hasard : Lors d’une discussion, une carte est tirée au hasard pour voir l’impact qu’a son contenu sur la discussion en cours et comment cette carte apporte une nouvelle perspective.
  6. Perfectionnement personnel : Une carte qui reflète une force est choisie lors de l’évaluation du conseil d’administration ou lors de l’évaluation de son rendement, par exemple, et une autre carte est choisie en fonction d’un aspect qui a besoin d’être amélioré. La discussion qui en découle fait partie du processus.
  7. Identifier des aptitudes ou des façons de penser pour le recrutement au sein du conseil d’administration : Les cartes peuvent être utilisées pour identifier les caractéristiques requises des prochains administrateurs ou membres d’équipe.

À suivre !